Distribution d'AAC/AAP (ex ATU)

Le laboratoire Intsel Chimos est spécialisé dans l’importation et la distribution de médicaments pour les pathologies graves ou rares depuis les années 60, bien avant la création du système des Autorisations Temporaires d’Utilisation (ATU).

Cette longue expérience nous a permis au fil des années de tisser des liens solides et performants avec de nombreux partenaires étrangers et d’asseoir notre réputation de spécialiste de la distribution et de l’exploitation de médicaments expérimentaux auprès des pharmacies hospitalières, aussi bien des établissements publics que privés.

Notre structure et organisation nous permettent une réactivité immédiate à toute demande d’un hôpital.
Capables d’avoir accès à un large portefeuille de spécialités (dont certaines sous licence exclusive), nous garantissons la sécurité de notre approvisionnement et de notre circuit de distribution. Le laboratoire Intsel Chimos est autorisé à manipuler les stupéfiants et psychotropes et maîtrise la logistique nécessaire à la gestion des produits en chaîne du froid. Nous possédons en permanence un stock de façon à pouvoir répondre à toute demande, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par an. Nous assurons également une livraison avant 13h pour toute commande passée la veille avant 15h.

Intsel Chimos, en respect des Bonnes Pratiques de Distribution en Gros (BPDG), assure le suivi et la traçabilité des lots des produits distribués (et leur rappel, le cas échéant). Des interlocuteurs concernés et dédiés au sein de nos équipes, accompagnent les professionnels de santé sur les questions d’Information Médicale sous 24 à 48 heures et assure un suivi de la Pharmacovigilance. Nous apportons également la plus grande attention aux réclamations de tout ordre, dans un souci d’amélioration continue de nos services.

Afin de respecter les réglementations et garantir les meilleures conditions pour les médicaments, Intsel Chimos s’engage par une politique qualité stricte au sein de son activité.

Le système des ATU créé en 1986 a permis d’accorder de manière temporaire, l’accès à un traitement qui n’a pas d’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) en France. Ces autorisations ont rendu possible l’accès précoce à de nouveaux traitements et ont été délivrées pour des spécialités dont la sécurité et l’efficacité sont fortement présumées dans le traitement des maladies graves, rares ou invalidantes.
La LFSS, loi de financement de la Sécurité sociale 2021 a réformé ce dispositif et l’a renommé en accès précoce (AAP) et accès compassionnel (AAC).

L’accès compassionnel (AAC) permet à un patient donné, sous la responsabilité du médecin prescripteur, d’accéder à un médicament sans Autorisation de Mise Sous le Marché (AMM). Ce dispositif devra être encadré par un Protocole d’Utilisation Thérapeutique (PUT).

Le dispositif d’accès précoce (AAP) est mis en place à la demande de l’industriel titulaire des droits d’exploitation pour donner aux patients l’accès à des médicaments innovants en développement. Ces médicaments sont destinés à être mis sur le marché dans un délai court. Ce dispositif devra être encadré par un Protocole d’Utilisation Thérapeutique (PUT).